La Vie : un mécanisme bien orchestré

Accueil 9 Actualités 9 Articles 9 La Vie : un mécanisme bien orchestré

​Le fonctionnement de l’univers

Tout l’univers, et chaque composante de l’univers, est formé de quatre éléments qui sont l’air, l’eau, le feu et la terre possédant chacun des qualités opposées : chaud, froid, sec et humide. Ainsi un surplus d’eau ou de terre éteint le feu alors qu’un surplus d’air ravive le feu et assèche la terre,… c’est la théorie des humeurs d’Hippocrate.

On accepte facilement ce concept lorsque l’on parle des choses matérialisées, tel un corps humain, un aliment, … un peu moins pour les choses qu’on ne perçoit pas avec les yeux, comme une émotion, une pensée, un son.

Alors prenons l’exemple concret du piment, de la colère et de la course à pieds. Leurs points communs : l’élément feu. Que l’on mange du piment, que l’on soit en colère ou que l’on aille faire un footing, la réaction chimique créée par le corps est identique : la production de chaleur. Il faudra donc refroidir le corps pour retrouver la température idéale, l’équilibre. C’est la science d’opposition.

Faites maintenant ce tout petit exercice pour comprendre que même les mots, les sons sont régis par ces mêmes règles immuables.

Dites à haute voix : « Je suis déprimé » et maintenant écoutez les réactions de votre corps. Que se passe-t-il dans votre gorge, dans votre cœur, dans votre ventre ? Tout se noue et devient pesant ? Imaginez l’état de votre corps si en plus vous mangez un plat lourd, difficile à digérer. L’énergie sera faible et lente.

Dites maintenant à haute voix : « Je suis heureux » Alors ? Que se passe-t-il maintenant dans votre gorge, dans votre cœur, dans votre ventre ? L’énergie circule.

« Tout » est donc de l’information qui produit une réaction chimique qui est elle-même de l’énergie, du carburant.

Le carburant universel

Il n’y a pas de vie sans énergie.
La mort survient lorsque toute l’énergie a quitté le corps, la maladie apparait lorsque l’énergie est insuffisante ou mal répartie.

Prana en médecine Indienne, Chi en médecine chinoise, vitalité en naturopathie, énergie cosmique et tellurique en bioénergies, Reiki en japonais… peu importe comment on la nomme. Des scientifiques aux mystiques, tous lui confèrent la même fonction : Insuffler la Vie.

Votre propre carburant

Auriez-vous l’idée de mettre du gasoil dans un moteur essence ? Le concept peut paraitre alléchant à première vue, le prix au litre étant moins couteux. Mais nous savons que cela est un mauvais calcul puisque les dégâts seront bien plus importants et parfois irréversibles.

Déterminée par de nombreux facteurs génétiques et environnementaux lors de la conception, votre énergie vous est propre, il n’en existe pas deux identiques. C’est votre constitution de naissance qui est votre état le plus équilibré. Elle est déterminée pour la vie et représente votre niveau d’équilibre parfait. C’est celle-ci même qui prédispose à certains traits physiques ou mentaux aussi bien positifs que négatifs.

Les facteurs d’influence

Cycles biologiques, saisons, météo, astres, augmentation ou diminution de nourriture, d’activité physique, déménagement, état émotionnel… nous observons facilement que la vitalité n’est pas la même à 20 ans qu’à 80 ans, lorsqu’il y a du soleil que lorsqu’il pleut, en été qu’en hiver. Chaque détail influence peu ou prou notre mécanique.

Ainsi, la plupart des déséquilibres sont causés par une déviation du rythme de la nature et de notre manque de connaissance et de compréhension de celles-ci.

Pour autant, ne souhaitons-nous pas ressentir un total bien-être au quotidien ? Bien évidemment.

La loi de cause à effet

La règle essentielle à retenir est : « Le semblable augmente le semblable ». C’est la loi de cause à effet, aussi nommée loi du karma, qui stipule que toute cause aura un effet de nature similaire.

Ainsi, c’est lorsque nous sommes exposés de façon excessive ou répétée à l’un des facteurs d’influence, que débute le processus de déséquilibre qui nous éloigne peu à peu de notre constitution de naissance. Se manifeste alors un cortège de signaux qu’il faut savoir lire et interpréter afin de stopper au plus vite le cercle vicieux.

A l’inverse, adopter une hygiène de vie physique et psychique en cohérence avec notre nature aura rapidement des effets positifs mesurables.

Reprenez votre vie en main

Durant toute votre vie, vous habiterez dans un véhicule que l’on nomme « corps humain ». Il est donc facile de comprendre l’importance d’adopter une hygiène saine.

Personne mieux que vous ne connait vos besoins et personne à part vous ne pourra améliorer votre quotidien.

Vous seul avez entre vos mains le pouvoir de décider ce que vous souhaitez faire de lui. Au même titre que nous entretenons notre voiture, il est urgent d’entretenir notre corps et d’apprendre à la comprendre. Prenez la responsabilité de votre santé.

Attention, je ne dis pas qu’il faut arrêter de manger des sucreries, des desserts, gras, … et faire tous les jours deux heures de sport intensif. Chaque personne doit trouver son fonctionnement.

Vers plus d’équilibre

La guérison ne peut qu’être mise entre les mains de la nature car l’équilibre ne peut qu’être atteint en concordance avec les rythmes biologiques. Vous l’avez compris, le défi est de s’adapter aux perpétuels changements.

De fait, il faut constamment ajuster notre carburant en se réalignant à l’aide de l’alimentation, de l’activité physique et mentale et des thérapies psychocorporelles.

Nos actions quotidiennes déterminent le contenu de notre conscience ainsi que le niveau de notre énergie physique. Nous sommes donc faits de ce que nous faisons chaque jour.

Il est parfois nécessaire, lorsque les déséquilibres sont installés, de procéder au préalable à un grand nettoyage. On ne parle pas ici de technique telle que le jeûne, mais de méthodes douces comme le rééquilibrage énergétique et le massage.

Pas de privation et pas d’excès, un simple équilibrage quotidien pour faire un tout harmonieux.

Le pouvoir de l’intention

Rappelez-vous que tout est énergie, nos pensées y compris. Alors soyons attentifs à ne pas annuler nos efforts par des pensées répétitives. On sous-estime souvent ses effets.

Manger tous les jours très sainement en étant frustré ne fera de loin pas plus de bien que de manger déséquilibré en conscience et en ressentant du plaisir.

Pareil pour le sport. Pourquoi s’imposer de courir sous couvert qu’on veut garder la forme alors qu’en réalité on y va en marche arrière ? Mais tout ça ne doit surtout pas se transformer en bonne excuse pour ne rien faire.

Le grand retour de l’intuition

Auriez-vous l’idée de réaliser une cure de détoxification avec des plats cuisinés par l’industrie agroalimentaire ? Non bien sûr… pour se nettoyer on pense instinctivement aux fruits et aux légumes. Pareil, pour vous sentir plus en joie, auriez-vous l’idée de végéter sur le canapé ? Non instinctivement nous savons qu’il faut se ressourcer, aller se promener au grand air, respirer.

Naturellement nous savons ce qui est bon pour nous. Trop stressés, trop occupés, nous sommes déconnectés. Retrouvons tout juste un petit peu de bon sens. Regardons la nature qui est notre plus grand enseignant, essayons de vivre simplement, dans le respect de notre essence et en lien avec notre environnement car plus nous sommes équilibrés plus l’énergie peut circuler et plus l’énergie circule plus nous sommes équilibrés.

Alors si nous n’avions qu’un choix à faire, ce serait celui de maintenir notre énergie en équilibre.

Je suis à votre écoute pour toute demande.

A bientôt pour prendre votre envol